• palmareslyceeLes classements des lycées sont parus. Retrouvez quelques liens dans cet article   

  • 1
  • 2
  • 3

Les dernières actualités

Un jeune talent prometteur au Lycée Paul Duez

Il s'appelle Yann Baron, est élève en première ES au Lycée Paul Duez et illumine la section Cinéma...

+ d'info...

4 lycéennes primées au Festival de l'initiative

Oriane, Maëlle, Inès et Eglantine, toutes les quatre élèves au Lycée Paul Duez, amies et fans...

+ d'info...

Les SI en Finale nationale

Une équipe de S Si est en finale nationale à Paris pour les Olympiades des Sciences de l'Ingénieur....

+ d'info...

Semaine du développement Durable

Semaine du développement Durable

La semaine du Développement Durable se déroulera du lundi 9 avril au vendredi 13 avril 2018

Cette...

+ d'info...

Emouvant témoignage de Madame Lili Leignel, rescapée des camps de la mort

Emouvant témoignage de Madame Lili Leignel, rescapée des camps de la mort

Le jeudi 8 février 2018, de 14h à 17h, Madame Lili Leignel a témoigné devant 460 élèves de la...

+ d'info...

 

Des élèves du Lycée Professionnel

« Louise de Bettignies » - cité scolaire Paul Duez, accompagnent  des personnes âgées sur le site de « Notre-Dame-de-Lorette »

Soin personne Bettignies CAMBRAI

 Les élèves de la classe de terminale Baccalauréat Professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne, option « à domicile », encadrés de Madame Pennequin, professeure de lettres et de Monsieur Fouquet, professeur de SMS, travaillent depuis l’an dernier sur un projet fédérateur et intergénérationnel : « Paroles de nos aînés » reposant sur la problématique : « Comment transmettre son histoire, son passé, sa culture ».

 

Ce mardi 14 octobre 2014, ils ont encadré des personnes âgées semi-autonomes des E.H.P.A.D. Cambrésiens : « Résidences Godeliez-Bolvin, Pasteur, Vanderbuch et Pavillon Saint Julien » sur un lieu de mémoire : « Notre-Dame-de-Lorette » où ils ont visité la nécropole ainsi que le musée vivant 14-18 à Albain-Saint-Nazaire.

Rendue tristement célèbre par la Première Guerre mondiale, la colline de Notre-Dame-de-Lorette constituait un poste d’observation notoire. Occupée par les Allemands dès les premiers instants de la guerre, elle fut le théâtre de terribles batailles qui durèrent 12 mois, d’octobre 1914 à octobre 1915. En 1925, un cimetière national y fut élevé. Il s’agit du plus grand cimetière militaire français, avec 20 000 tombes individuelles. Il rassemble également les corps de plus de 22 000 soldats inconnus, répartis dans 8 ossuaires.

 

Une visite « mémorable » :

Cette journée a permis aux jeunes et au moins jeunes d’échanger sur les thèmes de la « guerre » et des sacrifices de tous les soldats tombés lors de ces conflits meurtriers. Ils ont pu partager un pique-nique, moment propice aux échanges informels sur le thème du souvenir.

Cette expérience intergénérationnelle a permis aux élèves de vivre une expérience unique sur le plan humain puisque désormais ils se font vecteurs de la transmission à travers ce travail de mémoire.

« C’était à la fois un enrichissement personnel et professionnel que de pousser les fauteuils roulants ou de tenir la main de nos aînés à travers les nombreuses croix du cimetière de Lorette », disent en cœur Cassandra et Stéphanie : « un moment émouvant ».

 

 Article sur l'académie de Lille: http://www1.ac-lille.fr/cid83967/projets-intergenerationnels.html